La visite de la délégation des Carabiniers au CIPC

Dans le cadre de l’accord de coopération réciproque développé avec son partenaire, les Carabiniers du Chili, le CIPC a reçu la semaine dernière une délégation à Montréal afin d’échanger sur leurs approches pour construire une vision commune en matière de prévention de la criminalité et sur différentes approches policières.  

Pendant la semaine, nous avons été ravis d’avoir accueilli M. Felipe Orellana Martínez, Consul général du Chili à Montréal, dans le cadre d’une séance d’échange sur les réalités policières au Québec et au Chili.  

Le CIPC et les Carabiniers étaient également de passage à Nicolet pour rencontrer M. Pierre St-Antoine, Directeur général de l’École Nationale de Police du Québec, ainsi que des membres afin d’échanger sur les approches liées à la police de proximité, police communautaire et police de concentration.  

De plus, nous avons eu le plaisir d’avoir été accueillis par M. Fady Dagher, Directeur du Service de police de l’agglomération de Longueuil pour une rencontre et visite de terrain à Longueuil,  par M. Yann-Cédric Quéro, Chef de la Division des partenariats et de la diversité du Service de Police de la Ville de Montréal pour une réunion à Montréal, ainsi que  par la Sûreté du Québec et le Service du renseignement criminel du Québec pour des réunions d’échanges. 

Puis, nous avons été accueillis par M. Mathieu Parenteau, Directeur Amérique et Antilles du Ministère des relations internationales et de la Francophonie du Québec pour une rencontre d’échanges Québec-Chili sur les thèmes de l’action internationale du Québec dans les Amériques et de la réalité policière au Québec. 

Nous tenons à remercier tous les partenaires du CIPC ayant rendu possible ces visites et séances d’échange.  

Enfin, nous voulons remercier nos partenaires, les Carabiniers du Chili; ce fut un plaisir de les avoir accueilli et accompagné dans l’objectif de développer des activités communes favorisant le développement de sociétés et de communautés plus inclusives et plus sûres. 

Le CIPC publie le premier Rapport sur la criminalité dans l’Agglomération de Montréal

Le CIPC a publié son premier rapport sur la criminalité dans l'agglomération de Montréal.

Le rapport fait un état des infractions ayant eu lieu sur le territoire au cours des dernières années, concernant les dix-neuf arrondissements et les quatorze villes liées composant l'agglomération de Montréal. Il nous permet, entre autres, de connaître et comprendre les données sur la criminalité recueillies selon les règles du Programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC 2.2) du ministère de la Sécurité publique du Québec, de 2015 à 2020.

Le rapport se divise en deux sections comportant six chapitres:  

    • La première section présente l’état de la criminalité à Montréal et aborde plus précisément les tendances évolutives des crimes contre la personne et des crimes contre la propriété, l’impact de la pandémie de COVID-19 sur ces dernières ainsi que les dimensions spatiale, géographique et relationnelle de la criminalité sur le territoire.  
    • La seconde section, pour sa part, met l’accent sur des thématiques précises faisant l’objet de préoccupations chez les décideurs publics. Les chapitres inclus dans cette section intègrent une analyse approfondie des composantes liées aux infractions se rattachant aux thématiques des infractions sexuelles et de la violence conjugale et intrafamiliale.

Découvrez le rapport ici

Offre d’emploi : assistant.e aux communications

Le CIPC est à la recherche d’un.e assistant.e aux communications. Son rôle inclura le soutien auprès de la responsable des communications dans la mise en œuvre de la stratégie de communication du CIPC et d’assister dans la planification, la gestion et la promotion quant aux efforts de communications contribuant au rayonnement des activités de l’organisation auprès de ses clientèles cibles. Cette personne sera appelée entre autres à appuyer la création et la mise à jour du matériel promotionnel du CIPC et la mise en oeuvre des calendriers de publications pour ses différents réseaux sociaux, à collaborer sur la réalisation de contenus et à participer à la production de son infolettre mensuelle.

La date limite pour soumettre une candidature est prolongée au 25 mars 2022. Pour voir l’offre complète : Assistant.e aux communications

*Les applications sont maintenant fermés.

Le CIPC participe à une rencontre du PNI

Le 11 janvier, le CIPC a participé à la première rencontre de coordination de l’année du Réseau du Programme des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (PNI) dans le cadre de son rôle au sein de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC).

La réunion a entre autres permis aux membres du réseau de présenter leurs activités récentes et en cours, de revenir sur la « Déclaration de Kyoto visant à faire progresser la prévention de la criminalité, la justice pénale et l’état de droit » et d’échanger au sujet de la prochaine session de la CCPCJ qui aura lieu au printemps et de l’implication de chacun des membres par des activités.

De nouvelles publications du CIPC

Le CIPC a publié dernièrement plusieurs rapports qui traitent de la violence commise et subie chez les jeunes dans la Ville de Montréal. Plus précisément, trois rapports sont maintenant accessibles :

1) Analyse APS (Arrimage Problèmes-Services) : prévention de la violence commise et subie chez les jeunes usagers du parc François-Perrault (Quartier Saint-Michel)

L’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension a mandaté le CIPC pour élaborer une analyse des causes identifiées et des facteurs de protection existants autour de la violence commise et subie chez les jeunes usagers du parc François-Perrault à Montréal. L’objectif de ce rapport est de présenter et d’analyser les enjeux en matière de ce type de violence et comment la prévenir.

2) Rapport sur la violence commise et subie chez les jeunes de Montréal

Ce rapport du CIPC, mandaté par la Ville de Montréal dans le cadre des activités du Laboratoire en sécurité urbaine, présente un aperçu général de la sécurité urbaine en vue de la violence commise et subie chez les jeunes sur l’ensemble du territoire de l’île de Montréal.

3) Portrait de la violence commise et subie chez les jeunes de l’arrondissement de Montréal-Nord : enjeux, pistes de solutions et recommandations

L’arrondissement de Montréal-Nord a mandaté le CIPC et l’équipe d’experts en sociologie Mariam Hassaoui de l’Université TÉLUQ et Victor Armony de l’UQAM pour réaliser un diagnostic de sécurité urbaine de la violence commise et subie chez les jeunes de 12 à 25 ans de Montréal-Nord comprenant un portrait désagrégé (approche ADS+ et territorialisée) de l’environnement (physique, socioéconomique et socio-sanitaire) dans lequel évoluent les jeunes, de la criminalité et des violences qu’ils commettent et subissent ainsi que des ressources disponibles sur le territoire.

Consulter la liste complète des rapports thématiques publiés par le CIPC

Le CIPC invité à une réunion du PNI

En tant que membre des Institutes of the UN Crime Prevention and Criminal Justice Programme Network (Réseau du Programme des Nations unies pour la prévention du crime et de la justice pénale – PNI) et dans le cadre de son rôle au sein de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ), le CIPC a été invité à assister à la reprise de la 30ème session de la CCPCJ. La rencontre, tenue en ligne le 8 décembre 2021, a incluse un débat thématique sur les mesures propres à prévenir et à combattre le trafic illicite de migrants tout en protégeant les droits des migrants qui en font l’objet, en particulier ceux des femmes et des enfants, ainsi que ceux des enfants migrants non accompagnés, un débat initié à la dernière rencontre de la Commission.

Le CIPC tient à remercier la CCPCJ pour l’invitation.

Le CIPC invité à une réception d’organisations internationales

Le 7 décembre, l’agence de développement économique Montréal International (MI) a tenu une réception pour les organisations internationales basées dans la Ville de Montréal. Merci à Montréal International pour l’invitation et l’occasion d’échanger avec nos paires sur la prévention de la criminalité aux niveaux local et international.

Le CIPC invité à une discussion thématique du CCPCJ

En tant que membre du Réseau du Programme des Nations unies pour la prévention du crime et la justice pénale (PNI), le CIPC a été invité à assister virtuellement à la troisième réunion intersessionale de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) qui s’est tenue du 10 au 12 novembre. Cet événement, organisé par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), fut la première ronde de discussions thématiques sur l’implémentation pratique de la Déclaration de Kyoto. Cette déclaration vise à progresser la prévention de la criminalité, la justice pénale et l’état de droit vers la réalisation du programme de développement durable à l’horizon 2030. La première session thématique du 10 novembre, auquel le CIPC a assisté, traitait des causes de la criminalité, de la prévention de la criminalité fondées sur des données probantes et de stratégies de prévention de la criminalité adaptées sur mesure. Le CIPC avait d’ailleurs contribué à distance à la préparation et à l’organisation de l’Atelier 1 : Prévention de la criminalité fondée sur des données probantes : statistiques, indicateurs et évaluation à l’appui des pratiques réussies dans le cadre d’un volet portant sur les stratégies globales de prévention de la criminalité en vue du développement social et économique du 14ème Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale.

En savoir plus

Offre d’emploi : Analyste – Sécurité urbaine

Le CIPC est à la recherche d’un ou d’une Analyste en sécurité urbaine. Son rôle inclura de contribuer à l’élaboration et la mise en œuvre de divers projets en sécurité urbaine et la prise en charge de la collecte et l’analyse des données reliées au projet qui lui seront confiés. Cette personne sera appelée à contribuer au développement de pratiques innovantes en sécurité urbaine et de processus de participation et co-construction multi-acteurs, ainsi qu’à participer proactivement au développement de l’organisation par un apport scientifique et technique à l’équipe du CIPC.

La date limite pour soumettre une candidature est le 30 novembre 2021. Applications fermées.