Rencontre au CIPC de l’Adjoint au Maire délégué de la Ville de Bordeaux

Le 9 septembre 2022, nous avons eu le plaisir d’avoir accueilli à nos bureaux au centre-ville de Montréal, M. Amine Smihi, Adjoint au Maire de Bordeaux délégué à la tranquillité publique, la sécurité et la prévention et M. Louis Audet Gosselin, Directeur scientifique et stratégique du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV). La rencontre a été dédiée à présenter les organismes, de discuter autour des enjeux et préoccupations actuels de la Ville de Bordeaux en matière de sécurité urbaine, de la prévention de la criminalité et de la gouvernance de la sécurité, de même que d’échanger sur des perspectives de collaboration. 

Nous tenons à remercier M. Smihi pour sa venue à Montréal; ce fut un plaisir de l’avoir accueilli à nos bureaux. Nous remercions également M. Gosselin du CPRMV pour sa participation à cette rencontre bien fructueuse. 

Un consultant stratégique rejoint l’équipe du CIPC

Nous sommes très heureux d’avoir accueilli cette année un nouveau membre dans l’équipe: Oscar Figueroa.  

Oscar, consultant stratégique en Amérique latine, est titulaire d’une maitrise en analyse et prévention du crime, à l’université Miguel Hernandez (Espagne), et a suivi une formation dans le domaine de la police au sein de la gendarmerie française, du centre d’excellence pour la police de l’ONU à Vicenza (Italie) et de l’université de Californie à Long Beach. Avant de rejoindre à l’équipe, il était colonel retraité des Carabineros du Chili et cartographe. Il a plus de 20 ans d’expérience dans la mise en œuvre de systèmes d’information géographique pour la prévention de la criminalité et l’analyse criminelle. Il occupa également le rôle de chef du département d’analyse criminelle des Carbineros et préfet de la préfecture de l’Ouest à Santiago du Chili. 

Bienvenue dans l’équipe! 

Le CIPC accueille un nouveau membre international

Le CIPC est fier d’annoncer qu’un nouveau membre a adhéré à son réseau, soit l’IECRIMT, Instituto de Estudios Criminológicos Transdisciplinarios (l’Institut d’études criminologiques transdisciplinaires). Pour l’IECRIMT, il est extrêmement important de collaborer avec des instituts, des centres et des universités qui traitent des questions de criminologie et de sécurité. Dans ce sens, il est important de reconnaître la pertinence de l’échange d’informations, des réflexions et d’expériences entre nos deux entités qui permettront l’amélioration des pratiques et des politiques publiques dans le domaine de la prévention du crime, et de ce fait l’enrichissement du travail de chacun. 

À propos du Instituto d’Estudios Criminológicos Transdisciplinarios (IECRIMT) 

L’IECRIMT est spécialisé dans la prévention sociale de la violence et de la criminalité. Cet institut, fondé à Mexico en 2014, a été créé par des universitaires prestigieux ayant des années d’expérience dans le domaine, reconnaissant que les problèmes de sécurité, de violence et de criminalité sont clairement marqués par les caractéristiques structurelles des sociétés actuelles. 

La visite de la directrice de projets spéciaux de la CJGM au CIPC

Le 25 juillet 2022, le CIPC a reçu, dans ses bureaux au Centre-ville de Montréal, Mme Arij Riahi, directrice de projets spéciaux de la Clinique juridique du Grand Montréal (CJGM), pour discuter des enjeux d’insécurité qui touchent l’arrondissement de Montréal-Nord. La rencontre fait partie d’une recherche débutée cet été par le CIPC, qui vise à cartographier les services offerts dans le nord-est de l’Île de Montréal – les arrondissements de Montréal-Nord, Rivières-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Saint-Léonard et Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension – en matière de prévention des violences armées. Entre autres, nous avons discuté de la place des jeunes dans l’arrondissement, des enjeux apparus depuis la pandémie et des pistes de solutions sur plusieurs sujets liés à la violence armée. 

Nous voulons remercier Mme Riahi pour avoir participé à la rencontre.   

Le CIPC a rencontré son réseau en France et en Belgique

Le CIPC était de retour en mission en Europe. Durant le mois de mai, la Directrice générale, Ann Champoux, a rencontré plusieurs membres, partenaires et nouveaux collaborateurs pour discuter sur des opportunités de collaboration en prévention de la criminalité. 

Rencontres avec la présidente du conseil d’administration du CIPC, l’UIC et l’ONDT

Mardi, le 17 mai, à Paris, le CIPC a rencontré la présidente du conseil d’administration Isabelle Lonvis-Rome afin d’échanger, entre autres, sur la programmation stratégique 2021-2023 du CIPC.  

En après-midi, le CIPC a rencontré Marie-Hélène Bonneau, Chef de la division de sécurité pour l’Union internationale des chemins de fer (UIC), et Fabrice Fussy, Chef de l’Observatoire National de la délinquance dans les transports (ONDT), dans l’objectif d’échanger et de collaborer pour l’organisation d’une conférence qui aura lieu à l’automne 2022.  

Rencontre avec la Direction des Relations Internationales de la mairie de Bordeaux

Mercredi, le 18 mai, la directrice générale et la présidente du conseil d’administration du CIPC se sont rendues à Bordeaux pour une rencontre au Tribunal judiciaire de Bordeaux dans l’objectif d’échanger avec des acteurs français sur les enjeux liés aux violences conjugales ainsi que sur l’Égalité entre les femmes et les hommes.  

 

Par la suite, Ann Champoux a rencontré Sophie Senghor, Directrice Adjointe du Cabinet du Président et la Direction des Relations Internationales de la mairie de Bordeaux. Cette rencontre fut l’occasion de présenter les activités en cours du CIPC, ainsi que des perspectives de collaboration à mettre en place à Bordeaux, autour de projets liés à la prévention de l’exploitation des femmes et à la sécurité urbaine.  

Rencontre avec la Délégation Générale du Québec à Paris

Vendredi, le 20 mai, le CIPC était de retour à Paris pour rencontrer Lisa-Marlène Ntibayindusha, Conseillère aux affaires politiques et à la coopération de la Délégation Générale du Québec à Paris. Une rencontre qui a porté sur les activités en cours du CIPC et de collaborations à venir notamment pour l’organisation d’une conférence internationale en automne 2022. 

Rencontres avec l’UITP et la Délégation générale du Québec à Bruxelles

Lundi, le 23 mai, une rencontre aux bureaux de l’UITP à Bruxelles, soit l’Union internationale des transports Publics, a eu lieu avec  Karine Sbirrazzuoli, codirectrice du département de connaissance & de l’innovation, et Mohamed Mezghani, secrétaire général, pour une réunion de travail portant sur la sûreté dans les transports.   

En après-midi, une discussion a eu lieu avec Stéphanie Franssen, Attachée affaires bilatérales & coopération de la Délégation générale du Québec à Bruxelles, pour faire une mise au point des projets internationaux et de collaborations à venir. 

Rencontre avec Bruxelles Prévention & Sécurité

Mardi, le 24 mai, le CIPC a été reçu pour une réunion de travail aux bureaux de Bruxelles Prévention & Sécurité pour rencontrer le Comité de Direction, incluant entre autres, la Directrice générale et Haut Fonctionnaire pour la région bruxelloises, Sophie Lavaux, et la Directrice de l’Observatoire bruxellois pour la Prévention et la Sécurité, Christine Rouffin.  

Rencontre avec l’Institut des hautes études du ministère de l’Intérieur (IHEMI)

Mercredi, le 25 mai, Ann Champoux et Fabrice Fussy, Chef de l’Observatoire National de la délinquance dans les transports, partenaire du CIPC, ont rencontré Éric Freysselinard, Haut fonctionnaire français, Directeur de l’Institut des hautes études du ministère de l’Intérieur (IHEMI), pour discuter des enjeux liés à l’insécurité dans les transports en France. 

Nous tenons à remercier tous nos collaborateurs pour leur accueil et ces échanges fructueux. 

Le CIPC participe à une rencontre de coordination du PNI

Le 27 mai, le CIPC a participé à la deuxième rencontre de coordination de l’année du Réseau du Programme des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (PNI) dans le cadre de son rôle au sein de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC). 

La réunion a entre autres permis aux membres du réseau de présenter leurs activités récentes et en cours, de revenir sur la « Déclaration de Kyoto visant à faire progresser la prévention de la criminalité, la justice pénale et l’état de droit » et de faire un retour au sujet de la 31e session de la CCPCJ qui a eu lieu du 16 au 20 mai à Vienne. 

La visite de la délégation des Carabiniers au CIPC

Dans le cadre de l’accord de coopération réciproque développé avec son partenaire, les Carabiniers du Chili, le CIPC a reçu la semaine dernière une délégation à Montréal afin d’échanger sur leurs approches pour construire une vision commune en matière de prévention de la criminalité en plus de différentes approches policières.  

Pendant la semaine, nous avons été ravis d’avoir accueilli M. Felipe Orellana Martínez, Consul général du Chili à Montréal, dans le cadre d’une séance d’échange sur les réalités policières au Québec et au Chili.  

De plus, le CIPC et les Carabiniers furent de passage à Nicolet pour rencontrer M. Pierre St-Antoine, Directeur général de l’École Nationale de Police du Québec, ainsi que des membres afin d’échanger sur les approches liées à la police de proximité, police communautaire et police de concentration.  

Nous avons également eu le plaisir d’avoir été accueillis par M. Fady Dagher, Directeur du Service de police de l’agglomération de Longueuil pour une rencontre et visite de terrain à Longueuil,  par M. Yann-Cédric Quéro, Chef de la Division des partenariats et de la diversité du Service de Police de la Ville de Montréal pour une réunion à Montréal, ainsi que par la Sûreté du Québec et le Service du renseignement criminel du Québec pour des réunions d’échanges. 

Puis, nous avons été accueillis par M. Mathieu Parenteau, Directeur Amérique et Antilles du Ministère des relations internationales et de la Francophonie du Québec pour une rencontre d’échanges Québec-Chili sur les thèmes de l’action internationale du Québec dans les Amériques et de la réalité policière au Québec. 

Enfin, nous tenons à remercier nos partenaires, les Carabiniers du Chili pour leur venue à Montréal; ce fut un plaisir de les avoir accueilli et accompagné dans l’objectif de développer des activités communes favorisant le développement de sociétés et de communautés plus inclusives et plus sûres. Nous remercions aussi tous les partenaires du CIPC ayant rendu possible ces visites et séances d’échange.  

Le CIPC publie le premier Rapport sur la criminalité dans l’Agglomération de Montréal

Le CIPC a publié son premier rapport sur la criminalité dans l'agglomération de Montréal.

Le rapport fait un état des infractions ayant eu lieu sur le territoire au cours des dernières années, concernant les dix-neuf arrondissements et les quatorze villes liées composant l'agglomération de Montréal. Il nous permet, entre autres, de connaître et comprendre les données sur la criminalité recueillies selon les règles du Programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC 2.2) du ministère de la Sécurité publique du Québec, de 2015 à 2020.

Le rapport se divise en deux sections comportant six chapitres:  

    • La première section présente l’état de la criminalité à Montréal et aborde plus précisément les tendances évolutives des crimes contre la personne et des crimes contre la propriété, l’impact de la pandémie de COVID-19 sur ces dernières ainsi que les dimensions spatiale, géographique et relationnelle de la criminalité sur le territoire.  
    • La seconde section, pour sa part, met l’accent sur des thématiques précises faisant l’objet de préoccupations chez les décideurs publics. Les chapitres inclus dans cette section intègrent une analyse approfondie des composantes liées aux infractions se rattachant aux thématiques des infractions sexuelles et de la violence conjugale et intrafamiliale.

Découvrez le rapport ici

Offre d’emploi : assistant.e aux communications

Le CIPC est à la recherche d’un.e assistant.e aux communications. Son rôle inclura le soutien auprès de la responsable des communications dans la mise en œuvre de la stratégie de communication du CIPC et d’assister dans la planification, la gestion et la promotion quant aux efforts de communications contribuant au rayonnement des activités de l’organisation auprès de ses clientèles cibles. Cette personne sera appelée entre autres à appuyer la création et la mise à jour du matériel promotionnel du CIPC et la mise en oeuvre des calendriers de publications pour ses différents réseaux sociaux, à collaborer sur la réalisation de contenus et à participer à la production de son infolettre mensuelle.

La date limite pour soumettre une candidature est prolongée au 25 mars 2022. Pour voir l’offre complète : Assistant.e aux communications

*Les applications sont maintenant fermés.

Le CIPC participe à une rencontre du PNI

Le 11 janvier, le CIPC a participé à la première rencontre de coordination de l’année du Réseau du Programme des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (PNI) dans le cadre de son rôle au sein de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC).

La réunion a entre autres permis aux membres du réseau de présenter leurs activités récentes et en cours, de revenir sur la « Déclaration de Kyoto visant à faire progresser la prévention de la criminalité, la justice pénale et l’état de droit » et d’échanger au sujet de la prochaine session de la CCPCJ qui aura lieu au printemps et de l’implication de chacun des membres par des activités.