Le CIPC participe à une conférence sur la sécurité urbaine du RMCPC

Mardi le 5 octobre, le CIPC a participé à un panel dans le cadre de la conférence virtuelle «Community Safety in the Midst of a Global Pandemic: Who Are We Leaving Behind? » organisée par le Réseau municipal canadien en prévention de la criminalité (RMCPC), un partnenaire du CIPC, et qui s’est déroulée du 4 au 6 octobre 2021 rassemblant près de 80 participants.

La session à laquelle a participé le CIPC était intitulée « Eradicating Violence: Essentials That Do Not Leave People Behind » et traitait de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité, ainsi que d’une approche factuelle et inclusive à la prévention de la violence. Les questions discutées étaient :

  • Quels sont les solutions basées sur des données probantes que nous devons utiliser davantage au Canada?
  • Comment implémenter ces solutions?
  • Que peut-on apprendre des villes ayant réussi à apporter des changements nécessaires à la réussite?
  • Peut-on apprendre des villes telles que Londres, Grande-Bretagne, qui adoptent un modèle de santé publique dans un contexte de prévention de la violence?

Le CIPC tient à remercier le RMCPC pour l’invitation.

Le CIPC invité à participer à une conférence sur la sécurité urbaine en pandémie

Le CIPC a été invité à participer à la conférence virtuelle « Community Safety in the Midst of a Global Pandemic: Who Are We Leaving Behind? » organisée par le Réseau Municipal Canadien en Prévention de la Criminalité (RMCPC), partenaire du CIPC. Le CIPC y prendra part lors d’un panel intitulé « Eradicating Violence: Essentials That Do Not Leave People Behind » le 5 octobre de 11h à 12h30 (EST).

Cette conférence se tiendra du 4 au 6 octobre et vise à soutenir les municipalités urbaines et rurales et les communautés, les organismes, les groupes et les individus autochtones dans leurs efforts en prévention de la criminalité et en sécurité urbaine dans les communautés et quartiers où ils vivent. La conférence traitera de plusieurs sujets dont la notion de sécurité, les effets de la pandémie Covid-19 sur la sécurité urbaine, les liens entre les problématiques systémiques tels le racisme et la justice sociale, et la sécurité urbaine et la prévention de la haine et de l’extrémisme violent. La date limite pour l’inscription est le 1er octobre 2021.

Pour plus d’informations et pour s’inscrire : https://www.eventbrite.ca/e/cmncp-2021-virtual-conference-tickets-160796082411

Un portrait local de sécurité présenté à l’arrondissement de Montréal-Nord

À la fin de l’année 2020, le CIPC, en collaboration avec les sociologues Mariam Hassaoui (TELUQ) et Victor Armony (UQAM), a débuté l’élaboration d’un portrait local de sécurité consacré à la violence commise et subie chez les jeunes au sein de l’arrondissement de Montréal-Nord. Ce portrait devait identifier plus précisément les besoins des jeunes de 12 à 25 ans de Montréal-Nord et soutenir, en 2021, un appel de projets concertés pouvant agir sur les déterminants de la violence chez les jeunes :

  • Violence dans les relations intimes et sexuelles;
  • Violence physique, verbales et psychologique;
  • Sentiment d’appartenance et confiance dans les figures d’autorité.

Ces éléments ont été analysés dans quatre espaces de vie : privé, scolaire, public externe et public interne et tiennent compte du genre des auteur.e.s présumé.e.s et des victimes.

Le portait a été présenté au mois de juin à différentes instances :

  1. Au comité de direction de l’Arrondissement;
  2. Aux élus de l’Arrondissement;
  3. Au comité de pilotage de la démarche.

En dressant un état des lieux de la criminalité et de la violence commise et subie chez les jeunes, ce portrait permettra de jeter les bases d’une action concertée.

Série de webinaires sur la prévention et l’analyse du crime

Le CIPC fait partie des organisateurs d’une série de webinaires cette année visant à approfondir la conversation internationale sur la prévention et l’analyse du crime. Les autres organisateurs sont le département de sécurité publique de l’Organisation des États Américains, The International Association of Crime Analysts et la Faculté de droit de l’Université Alberto Hurtado. Dans l’édition la plus récente, au mois de juin, qui portait sur la prévention et l’analyse de la criminalité dans les zones urbaines d’Amérique latine, des panélistes variés ont échangé à propos de leurs apprentissages et innovations aux niveaux local et communautaire en termes de prévention du crime. Ils ont discuté de l’utilisation de l’information, de l’analyse criminologique et des décisions clés dans les interventions en sécurité, en criminalité et en violence. De plus, une importance a été accordé aux problématiques des groupes et territoires vulnérables.

Participation du CIPC à la Semaine internationale de l’innovation pénitentiaire

Le 24 juin dernier, le CIPC a participé à distance à la Semaine internationale de l’innovation pénitentiaire organisée au Chili par notre partenaire le réseau Coinserta. Le CIPC y a présenté sa recherche-action développée en 2016 pour prévenir l’extrémisme violent dans le système français de libération conditionnelle dans une présentation intitulée « Développer une réponse d’intervention et de prévention de la radicalisation menant à la violence au sein du système de probation en France ». L’objectif fut de proposer un outil de prévention de la radicalisation notamment en milieu carcéral qui pourrait être adapté aux besoins des communautés autochtones en contexte chilien.

Offre d’emploi : Analyste et chargé.e de projets – Sécurité urbaine

Le CIPC est à la recherche d’un ou d’une Analyste et chargé.e de projets en sécurité urbaine. Son rôle inclura la prise en charge, l’élaboration, la mise en œuvre et la coordination de divers projets en sécurité urbaine et de projets de consultation et de participation citoyenne en lien avec la sécurité urbaine et avec la prévention de la violence et de la criminalité. Cette personne sera appelée à contribuer au développement de pratiques innovantes en sécurité urbaine et de processus de participation et co-construction multi-acteurs, ainsi qu’à participer proactivement au développement de l’organisation par le développement de nouveaux partenariats, par la rédaction de proposition de projets et par sa présence sur les médias sociaux et lors d’évènements liés à ses projets.

La date limite pour soumettre une candidature est le 30 juillet 2021. Pour voir l’offre complète : Analyste et chargé.e de projets – Sécurité urbaine

Le TIJ célèbre son 10ème anniversaire

Le 13 juin dernier, l’Institut de la justice de Thailande (TIJ) a célébré son 10ème anniversaire. Le CIPC est fier d’avoir collaboré avec le TIJ, une institution qui mène dans les domaines de la justice criminelle, de la réintégration, et l’État de droit en Thailande depuis 10 ans et qui est un collègue du Programme des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale (PNI).

« Il est important pour nous de reconnaître le travail de cette institution de recherche de renommée qui promeut une communauté de justice qui favorise les principes de droits humains et l’État de droit. La grande implication des membres du TIJ a conduit cet institut à devenir un acteur clé des stratégies de prévention du crime et de justice pénale à l’échelle mondiale. En favorisant d’importants partenariats, il a réussi à faire évoluer et à innover des tendances émergentes en matière de prévention du crime et de justice pénale. Nous savons que le TIJ continuera à remplir sa mission pendant de nombreuses années encore. » – Ann Champoux, Directrice générale du CIPC

Pour plus d’information, voir la publication du TIJ : Growing Bright.

Le CIPC invité à une discussion sur la sécurité urbaine

Le 8 juin dernier, le CIPC a été invité par le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) et le Réseau municipal canadien en prévention de la criminalité (RMCPC) à participer à une discussion ouverte sur la sécurité urbaine. Les points de discussion principaux furent à propos des défis de chacunes des organisations présentes en lien avec la pandémie COVID-19, leurs projets en cours et leurs évènements à venir.

Parmi les invités étaient présents l’Office des Nations Unies contre les drogues et le crime (ONUDC) et le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-HABITAT), également membres du CIPC.

Le CIPC se joint au Traffik Analysis Hub

Le CIPC a récemment été invité à se joindre au Traffik Analysis Hub (TA Hub), un programme global de prévention de la traite des personnes. Le Hub est le produit d’un effort commun de la part de différents secteurs et industries, de gouvernements et de partenaires d’ONGs, tous engagés à partager données et connaissances pour avancer la lutte contre la traite des personnes.

Le 28 mai dernier, le CIPC a participé à l’appel mensuel des analystes aux côtés de représentants de plusieurs partenaires du TA Hub. À cette réunion, de nouvelles fonctionnalités de la plateforme ont été présentées et certains défis pratiques ainsi que leurs solutions possibles ont été discutés.

Le CIPC participe à une réunion du PNI

Le CIPC a participé à une réunion du réseau du Programme des Nations Unies pour la prévention du crime et de la justice pénale (PNI) pour la coordination du printemps 2021. Cette discussion a été l’occasion d’échanger sur le 14e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale et sur la 30esession de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale.

Parmi les membres du PNI, nous retrouvons le Naif Arab University for Security Sciences (NAUSS), l’Institut africain des Nations Unies pour la prévention du Crime et le Traitement des Délinquants (UNAFRI), l’Australian Institute of Criminology (AIC) et l’Instituto Latinoamericano de las Naciones Unidas para la Prevención del Delito y el Tratamiento del Delincuente (ILANUD), également membres du CIPC.