Le CIPC a rencontré son réseau en France et en Belgique

Le CIPC était de retour en mission en Europe. Durant le mois de mai, la Directrice générale, Ann Champoux, a rencontré plusieurs membres, partenaires et nouveaux collaborateurs pour discuter sur des opportunités de collaboration en prévention de la criminalité. 

Rencontres avec la présidente du conseil d’administration du CIPC, l’UIC et l’ONDT

Mardi, le 17 mai, à Paris, le CIPC a rencontré la présidente du conseil d’administration Isabelle Lonvis-Rome afin d’échanger, entre autres, sur la programmation stratégique 2021-2023 du CIPC.  

En après-midi, le CIPC a rencontré Marie-Hélène Bonneau, Chef de la division de sécurité pour l’Union internationale des chemins de fer (UIC), et Fabrice Fussy, Chef de l’Observatoire National de la délinquance dans les transports (ONDT), dans l’objectif d’échanger et de collaborer pour l’organisation d’une conférence qui aura lieu à l’automne 2022.  

Rencontre avec la Direction des Relations Internationales de la mairie de Bordeaux

Mercredi, le 18 mai, la directrice générale et la présidente du conseil d’administration du CIPC se sont rendues à Bordeaux pour une rencontre au Tribunal judiciaire de Bordeaux dans l’objectif d’échanger avec des acteurs français sur les enjeux liés aux violences conjugales ainsi que sur l’Égalité entre les femmes et les hommes.  

 

Par la suite, Ann Champoux a rencontré Sophie Senghor, Directrice Adjointe du Cabinet du Président et la Direction des Relations Internationales de la mairie de Bordeaux. Cette rencontre fut l’occasion de présenter les activités en cours du CIPC, ainsi que des perspectives de collaboration à mettre en place à Bordeaux, autour de projets liés à la prévention de l’exploitation des femmes et à la sécurité urbaine.  

Rencontre avec la Délégation Générale du Québec à Paris

Vendredi, le 20 mai, le CIPC était de retour à Paris pour rencontrer Lisa-Marlène Ntibayindusha, Conseillère aux affaires politiques et à la coopération de la Délégation Générale du Québec à Paris. Une rencontre qui a porté sur les activités en cours du CIPC et de collaborations à venir notamment pour l’organisation d’une conférence internationale en automne 2022. 

Rencontres avec l’UITP et la Délégation générale du Québec à Bruxelles

Lundi, le 23 mai, une rencontre aux bureaux de l’UITP à Bruxelles, soit l’Union internationale des transports Publics, a eu lieu avec  Karine Sbirrazzuoli, codirectrice du département de connaissance & de l’innovation, et Mohamed Mezghani, secrétaire général, pour une réunion de travail portant sur la sûreté dans les transports.   

En après-midi, une discussion a eu lieu avec Stéphanie Franssen, Attachée affaires bilatérales & coopération de la Délégation générale du Québec à Bruxelles, pour faire une mise au point des projets internationaux et de collaborations à venir. 

Rencontre avec Bruxelles Prévention & Sécurité

Mardi, le 24 mai, le CIPC a été reçu pour une réunion de travail aux bureaux de Bruxelles Prévention & Sécurité pour rencontrer le Comité de Direction, incluant entre autres, la Directrice générale et Haut Fonctionnaire pour la région bruxelloises, Sophie Lavaux, et la Directrice de l’Observatoire bruxellois pour la Prévention et la Sécurité, Christine Rouffin.  

Rencontre avec l’Institut des hautes études du ministère de l’Intérieur (IHEMI)

Mercredi, le 25 mai, Ann Champoux et Fabrice Fussy, Chef de l’Observatoire National de la délinquance dans les transports, partenaire du CIPC, ont rencontré Éric Freysselinard, Haut fonctionnaire français, Directeur de l’Institut des hautes études du ministère de l’Intérieur (IHEMI), pour discuter des enjeux liés à l’insécurité dans les transports en France. 

Nous tenons à remercier tous nos collaborateurs pour leur accueil et ces échanges fructueux. 

Le CIPC participe à une rencontre de coordination du PNI

Le 27 mai, le CIPC a participé à la deuxième rencontre de coordination de l’année du Réseau du Programme des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (PNI) dans le cadre de son rôle au sein de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC). 

La réunion a entre autres permis aux membres du réseau de présenter leurs activités récentes et en cours, de revenir sur la « Déclaration de Kyoto visant à faire progresser la prévention de la criminalité, la justice pénale et l’état de droit » et de faire un retour au sujet de la 31e session de la CCPCJ qui a eu lieu du 16 au 20 mai à Vienne. 

La visite de la délégation des Carabiniers au CIPC

Dans le cadre de l’accord de coopération réciproque développé avec son partenaire, les Carabiniers du Chili, le CIPC a reçu la semaine dernière une délégation à Montréal afin d’échanger sur leurs approches pour construire une vision commune en matière de prévention de la criminalité en plus de différentes approches policières.  

Pendant la semaine, nous avons été ravis d’avoir accueilli M. Felipe Orellana Martínez, Consul général du Chili à Montréal, dans le cadre d’une séance d’échange sur les réalités policières au Québec et au Chili.  

De plus, le CIPC et les Carabiniers furent de passage à Nicolet pour rencontrer M. Pierre St-Antoine, Directeur général de l’École Nationale de Police du Québec, ainsi que des membres afin d’échanger sur les approches liées à la police de proximité, police communautaire et police de concentration.  

Nous avons également eu le plaisir d’avoir été accueillis par M. Fady Dagher, Directeur du Service de police de l’agglomération de Longueuil pour une rencontre et visite de terrain à Longueuil,  par M. Yann-Cédric Quéro, Chef de la Division des partenariats et de la diversité du Service de Police de la Ville de Montréal pour une réunion à Montréal, ainsi que par la Sûreté du Québec et le Service du renseignement criminel du Québec pour des réunions d’échanges. 

Puis, nous avons été accueillis par M. Mathieu Parenteau, Directeur Amérique et Antilles du Ministère des relations internationales et de la Francophonie du Québec pour une rencontre d’échanges Québec-Chili sur les thèmes de l’action internationale du Québec dans les Amériques et de la réalité policière au Québec. 

Enfin, nous tenons à remercier nos partenaires, les Carabiniers du Chili pour leur venue à Montréal; ce fut un plaisir de les avoir accueilli et accompagné dans l’objectif de développer des activités communes favorisant le développement de sociétés et de communautés plus inclusives et plus sûres. Nous remercions aussi tous les partenaires du CIPC ayant rendu possible ces visites et séances d’échange.  

Le CIPC participe à une rencontre du TAHub

Le CIPC a participé à la rencontre de janvier du Traffik Analysis Hub (TAHub), un réseau de 116 organisations à travers le monde, dont le CIPC, dont l’objectif est de contribuer à l’éradication de l’exploitation humaine de toute sorte. Cette rencontre a inclus une présentation de nouveaux indicateurs facilitant l’analyse des tendances actuelles en ce qui concerne le trafic humain. L’organisation américaine Polaris, dont le mandat est de lutter contre le trafic humain, y a aussi présenté un projet de collecte de données axées sur le milieu agricole américano-mexicain. Grâce à la mise en place d’une ligne téléphonique d’assistance, cet organisme a pu récolter des informations directement auprès des victimes, pour la plupart des travailleurs mexicains sans papiers, élargissant de ce fait leur rayonnement communautaire.

Une nouvelle stagiaire au CIPC

En janvier 2022, le CIPC a accueilli une nouvelle employée dans l’équipe : Eva Croci.

Eva, Stagiaire Assistante de recherche, complète présentement sa maîtrise en politiques publiques internationales à l’Université de Sherbrooke. Dans le cadre de ses études, elle réalise un travail dirigé sur le terrorisme d’extrême droite en Occident avec la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents, partenaire du CIPC. Elle détient de l’expérience en tant qu’auxiliaire de recherche à l’Université de Sherbrooke où elle a travaillé sur les questions relatives au terrorisme et à la cybercriminalité. Dans le cadre de son stage, elle travaillera notamment sur des mandats relatifs à la prévention des contenus glorifiant les armes à feu sur les médias sociaux.

Un nouveau stagiaire au CIPC

En début janvier, le CIPC a accueilli un nouveau membre dans l’équipe : Mavrick Langlois.

Mavrick, Stagiaire Assistant de recherche, est présentement en troisième et dernière année du baccalauréat en criminologie à l’Université de Montréal, profil Analyse. Il détient de l’expérience en tant qu’auxiliaire de recherche auprès de chercheurs du Centre international de criminologie comparée et travaille également à temps partiel comme assistant à la gestion des dossiers à la Société de criminologie du Québec. Dans le cadre de son stage, il travaillera notamment sur la prévention de la violence en milieu scolaire. Bienvenue Mavrick!

Publication d’un partenaire du CIPC

La Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent (Chaire UNESCO-PREV) de l’Université de Sherbrooke, partenaire du CIPC, a publié ce mois-ci une étude exploratoire internationale intitulée « Améliorer l’évaluation en prévention de l’extrémisme violent, c’est l’affaire de tous ! ». Cette étude vise à documenter les expériences, les défis et les apprentissages des chercheuses, chercheurs, intervenantes et intervenants qui ont réalisé des évaluations de programmes et de pratiques en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans différents pays occidentaux. Elle est basée sur des entretiens semi-structurés auprès de chercheuses, de chercheurs, d’intervenantes et d’intervenants travaillant dans le domaine de la prévention de l’extrémisme violent réalisés par le CIPC et la Chaire UNESCO-PREV en Amérique du Nord et en Europe en début d’année 2020.

Lire l’étude : Améliorer l’évaluation en prévention de l’extrémisme violent, c’est l’affaire de tous !

Une nouvelle employée au CIPC

Ce dernier mois, le CIPC a accueilli une nouvelle employée : Janny Montinat.

Janny, assistante de recherche, est titulaire d’une maitrise en droit international et politique internationale de l’Université du Québec à Montréal. Par le biais de nombreux projets sur lesquels elle a travaillé, elle détient de l’expérience en coopération multilatérale, en droits numériques et en protection de données personnelles en Afrique. De plus, elle s’intéresse particulièrement à la mobilisation citoyenne, à l’analyse des politiques publiques et aux enjeux liés à la mobilité humaine. Bienvenue dans l’équipe!

Le CIPC participe à une rencontre du PNI

Le 11 janvier, le CIPC a participé à la première rencontre de coordination de l’année du Réseau du Programme des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (PNI) dans le cadre de son rôle au sein de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale (CCPCJ) de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC).

La réunion a entre autres permis aux membres du réseau de présenter leurs activités récentes et en cours, de revenir sur la « Déclaration de Kyoto visant à faire progresser la prévention de la criminalité, la justice pénale et l’état de droit » et d’échanger au sujet de la prochaine session de la CCPCJ qui aura lieu au printemps et de l’implication de chacun des membres par des activités.