Ann Champoux

Ann Champoux est directrice générale du CIPC depuis mars 2018. Auparavant, elle a été sous-ministre adjointe au ministère de la Culture et des Communications. Madame Champoux détient un baccalauréat en histoire (Université de Montréal) et près de 30 ans d'expérience en administration et en communications, tant dans le secteur privé que dans des organismes gouvernementaux, des sociétés publiques et des ministères fédéraux et provinciaux de la Culture.

Ann Champoux

Directrice générale
Kassa Bourne

Kassa Bourne a rejoint le CIPC en janvier 2010. Originaire d'Angleterre, Kassa a vécu et travaillé à Londres, Rome et New York et est arrivée à Montréal en 1994. Au cours des dix dernières années, elle a travaillé dans le secteur florissant du multimédia de la ville, dont cinq ans dans un poste de direction. Elle est titulaire d'une maîtrise en italien et en français de l'Université d'Édimbourg, en Écosse.

Kassa Bourne

Directrice de l'administration et des finances
Michelle Côté, Ph.D.

Michelle Côté, Directrice de la recherche, s'est joint à l'équipe du CIPC depuis décembre 2019. Elle est également chercheuse à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel. Auparavant, Michelle a fait partie de l’équipe de la recherche et de la planification du Service de police de la Ville de Montréal pendant 20 ans, une équipe qu’elle a dirigée à partir de 2006. Réalisée de 1985 à 1988 à l’Université de Montréal, sa thèse de doctorat portait sur les jeunes de la rue à Montréal. Tout au long de sa carrière, elle s’est consacrée à l’étude des pratiques d’intervention intersectorielle auprès de personnes marginalisées ou en situation de vulnérabilité.

Michelle Côté, Ph.D.

Directrice de la recherche
Vanessa Reggio

Vanessa Reggio est directrice des communications et des relations publiques au CIPC depuis septembre 2020. Diplômée d’un baccalauréat en marketing à HEC Montréal, et d’un certificat de relations publiques de l’Université de Montréal, elle s’est spécialisée dans le développement de stratégies de communication et de sensibilisation au profil d'organisations internationales et publiques, face aux enjeux et défis liés à la prévention de la radicalisation violente et d'actes à caractère haineux.

Vanessa Reggio

Directrice des communications et des relations publiques
Anne Vandelle

Titulaire d’une maîtrise en sciences politiques de l’institut d’Études Politiques de Toulouse, Anne Vandelle a acquis plusieurs années d’expérience en gestion de projet. Elle a notamment travaillé dans le domaine de la sécurité urbaine et du conseil en politiques sociales et de santé, en France, en Espagne et au Canada, tant dans le secteur privé qu’en représentations diplomatiques, et également au sein d’organismes communautaires. Elle a rejoint l’équipe du CIPC en décembre 2020 pour travailler sur les dossiers d’assistances techniques tels que les diagnostics locaux de sécurité.

Anne Vandelle

Analyste et Coordinatrice des activités et projets
Oscar Figueroa

Oscar Figueroa Ulloa, cartographe et colonel retraité des Carabineros du Chili, est titulaire d'un master en analyse et prévention du crime, à l'université Miguel Hernandez (Espagne), et a suivi une formation dans le domaine de la police au sein de la gendarmerie française, du centre d'excellence pour la police de l'ONU à Vicenza (Italie) et de l'université de Californie à Long Beach, Il a plus de 20 ans d'expérience dans la mise en œuvre de systèmes d'information géographique pour la prévention de la criminalité et l'analyse criminelle. Parmi ses principaux postes, il a été chef du département d'analyse criminelle des Carbineros et préfet de la préfecture de l'Ouest à Santiago du Chili.

Oscar Figueroa

Consultant stratégique, Amérique Latine
Fernando A. Chinchilla, Ph.D.

Fernando A. Chinchilla est Analyste sénior au CIPC depuis mars 2021. Il est titulaire d’un Ph.D. en science politique de l’Université de Montréal. Depuis le début de sa carrière, il a alterné de postes en enseignement universitaire et en recherche scientifique avec des postes en recherche appliquée, recherche-action et en gestion de projets internationaux pour des entités gouvernementales et non-gouvernementales. Ses domaines d’intérêt tournent autour de la violence collective, les insécurités, la prévention, résolution, et transformation de conflits, et la promotion des droits de la personne en Amérique latine et en Afrique. Il est membre associé du Laboratoire Les Afriques dans le Monde (Sciences-Po Bordeaux).

Fernando A. Chinchilla, Ph.D.

Analyste Sénior
Yasmina Aziki, Ph.D.

Yasmina Aziki a rejoint le CIPC en mars 2020. Docteure en histoire des relations internationales de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle a précédemment travaillé à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à titre d'analyste des politiques, à Paris. Ses domaines d'intérêts et d'expertises sont les pratiques des organisations internationales d'aide au développement et leur impact sur les pays du Sud, en particulier de la région MENA. Ses recherches, publiées dans des articles scientifiques, démontrent aussi sa connaissance des acteurs financiers de développement internationaux (Banque mondiale) et nationaux comme ceux des pays du Golfe (Fonds koweitien, Fonds saoudien).

Yasmina Aziki, Ph.D.

Analyste et chargée de projets
Florilène Cornier

Passionnée par l’analyse croisée des enjeux sociaux et urbains qui impactent les territoires, Florilène Cornier a acquis 7 années d’expérience dans le domaine du conseil en politiques publiques et de la gestion de projets d’aménagement. Elle est titulaire d’une double maîtrise en sciences politiques (Sciences Po Aix) et en urbanisme (Université de Montréal) et s’intéresse activement aux questions d’amélioration du cadre de vie et de renforcement de la capacité d’agir des citoyens et citoyennes sur leur milieu. Elle a rejoint le CIPC en 2021, en tant qu’analyste et chargée de projets spécialisée en démarches de gestion urbaine et de participation multi-acteurs(trices).

Florilène Cornier

Analyste et chargée de projets
Melina Spiga

Titulaire d’une maîtrise pluridisciplinaire en sociologie urbaine et politiques urbaines comparées, de Sciences po Paris, et avec six ans d’expérience en gestion de projets et en recherche appliquée, Melina Spiga est analyste et chargée de projets depuis septembre 2022. Elle s’intéresse particulièrement à propos de sujets englobant les diagnostics territoriaux, la mobilité urbaine, les inégalités de genre dans les villes, l'accès aux services urbains, l’élaboration de politiques publiques ainsi que l'élaboration de projets urbains visant à résorber les inégalités. Auparavant, elle a occupé le poste de chargée d'études à Paris, à Kisio, sur les sujets de transports urbains, d'impact environnemental et d'analyse des habitudes liées à la mobilité.

Melina Spiga

Analyste et chargée de projets
Teodora Mihaylova

Teodora a commencé à travailler sur des projets au CIPC en 2017. Elle est diplômée de l'Université Concordia et de HEC Montréal et a récemment complété un certificat en éthique dans les technologies de données à CertNexus. De plus, elle a une formation en politiques publiques et en exploration de données. Elle s'intéresse à la manière dont l'engagement des citoyens et les solutions de données pourraient contribuer à améliorer l'analyse des politiques en matière de prévention de la criminalité tout en préservant l'éthique.

Teodora Mihaylova

Analyste
Emmanuelle Fahey

Emmanuelle Fahey tient une maîtrise en Politiques publiques et administration publique (Université Concordia). Auparavant, elle a travaillé comme stagiaire avec le Montreal Institute for Genocide and Human Rights Studies et a aussi géré un programme de subventions pour le International Rescue Committee où elle mit en relation les entreprises locales avec la communauté de réfugiés de Tucson afin de faciliter son accès à l’emploi. Elle a rejoint l’équipe du CIPC en septembre 2020 et s’intéresse au travail communautaire qui promeut la justice de genre et les droits des membres marginalisés des communautés.

Emmanuelle Fahey

Analyste
Claude Pilon

Titulaire d’une maitrise en science politique avec concentration de deuxième cycle en études féministes de l’Université du Québec à Montréal, Claude Pilon est analyste au CIPC depuis décembre 2021. Elle s’intéresse notamment aux enjeux liant le genre et la participation citoyenne, aux approches et théories critiques du développement ainsi qu’à la résilience urbaine et collective. Claude a auparavant travaillé à titre d’auxiliaire sur plusieurs projets de recherche touchant la gouvernance, l’institutionnalisation des droits territoriaux et les politiques familiales en Amérique latine et au Québec.

Claude Pilon

Analyste
Nina Perez

En voie de finir un baccalauréat en communication, politique et société à l’Université du Québec à Montréal, Nina Perez est assistante aux communications au CIPC depuis juin 2022. Les stages qu'elle a effectués au Parti vert du Québec en tant qu’agente aux communications et à l’ACAT Canada en tant que coordinatrice lui ont permis d’acquérir des compétences en gestion de communication, tant dans le milieu politique, qu’associatif. Elle met ainsi à profit son expérience dans un champ d'intervention qui a motivé ses études.

Nina Perez

Assistante aux communications
Janny Montinat

Titulaire d’une maitrise en droit international et politique internationale de l’Université du Québec à Montréal, Janny Montinat est Assistante de recherche au CIPC depuis janvier 2022. Elle s’intéresse particulièrement à la mobilisation citoyenne, à l’analyse des politiques publiques et aux enjeux liés à la mobilité humaine. Auparavant, elle a travaillé sur de nombreux projets touchant la coopération multilatérale, les droits numériques et la protection de données personnelles en Afrique.

Janny Montinat

Assistante de recherche
Alexis St-Maurice

Titulaire d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal avec spécialisation en institutions politiques canadiennes et québécoises, Alexis St-Maurice est assistant de recherche au CIPC depuis mai 2022. Il s’intéresse notamment aux enjeux liés aux discours sécuritaires, à l’histoire sociale des idées au Québec et aux enjeux de prohibition survenus au Canada et au Québec lors du 19e et 20e siècle. Auparavant, Alexis a travaillé à titre d’auxiliaire de recherche se penchant sur la discipline partisane à l’Assemblée nationale en France et au Sénat du Canada.

Alexis St-Maurice

Assistant de recherche
Charline Stiefvater

Titulaire d’une maîtrise en science politique de l’Université du Québec à Montréal, Charline Stiefvater est Assistante de recherche depuis septembre 2022. Elle s’intéresse particulièrement aux questions entourant la souveraineté autochtone, aux enjeux de la communauté LGBTQ+ et à l’interaction entre les mouvements sociaux et les institutions. Auparavant, elle a travaillé sur des projets de recherches liés aux droits des peuples autochtones dans un contexte canadien.

Charline Stiefvater

Assistante de recherche
Faïz Youssouf

Titulaire d’une maitrise en droit en matière de lutte contre l’insécurité au sein de l’Université d’Aix-en-Provence avec spécialisation en criminologie, Faïz Youssouf est assistant de recherche au CIPC depuis septembre 2022. Il s’intéresse tout particulièrement au travail mettant une emphase sur levolet judiciaire ainsi qu’à la délinquance sexuelle qui sont au cœur de son mémoire. Auparavant, il a travaillé en tant que juriste au sein du cabinets d’avocat Allegrini-Spiteri, à l’association d’aide aux victimes par la réparation et l’entraide (AVRE) et au tribunal de Grande Instance de Marseille.

Faïz Youssouf

Assistant de recherche