Le CIPC suit une formation de la SPVM sur la Politique sur les interpellations policières

Mardi le 28 septembre, le CIPC a suivi une formation délivrée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sur la Politique sur les interpellations policières. Adoptée en juillet 2020, la Politique marque un virage culturel important et vient encadrer formellement les pratiques interpellatrices de l’organisation. Il s’agit du premier corps de police québécois à se doter d’une telle politique.

Parmi les enjeux abordés, l’accent a été mis sur les thèmes suivants :

  • La distinction entre l’interaction sociale, l’interpellation, l’interception policière, la détention pour fins d’enquête et l’arrestation;
  • Les enjeux légaux se rattachant aux diverses pratiques policières;
  • Le contexte d’application et les enjeux liés à la « fiche d’interpellation » nouvellement mise en place.

Cette formation avait pour but de démystifier la pratique de l’interpellation policière et d’informer la population quant à l’implication concrète de la nouvelle Politique au sein de l’organisation. Nous remercions le SPVM ainsi que l’arrondissement de Saint-Léonard pour nous avoir invités à participer à cette formation et d’échanger avec les acteurs locaux sur le sujet.

 

Un portrait local de sécurité présenté à l’arrondissement de Montréal-Nord

À la fin de l’année 2020, le CIPC, en collaboration avec les sociologues Mariam Hassaoui (TELUQ) et Victor Armony (UQAM), a débuté l’élaboration d’un portrait local de sécurité consacré à la violence commise et subie chez les jeunes au sein de l’arrondissement de Montréal-Nord. Ce portrait devait identifier plus précisément les besoins des jeunes de 12 à 25 ans de Montréal-Nord et soutenir, en 2021, un appel de projets concertés pouvant agir sur les déterminants de la violence chez les jeunes :

  • Violence dans les relations intimes et sexuelles;
  • Violence physique, verbales et psychologique;
  • Sentiment d’appartenance et confiance dans les figures d’autorité.

Ces éléments ont été analysés dans quatre espaces de vie : privé, scolaire, public externe et public interne et tiennent compte du genre des auteur.e.s présumé.e.s et des victimes.

Le portait a été présenté au mois de juin à différentes instances :

  1. Au comité de direction de l’Arrondissement;
  2. Aux élus de l’Arrondissement;
  3. Au comité de pilotage de la démarche.

En dressant un état des lieux de la criminalité et de la violence commise et subie chez les jeunes, ce portrait permettra de jeter les bases d’une action concertée.

Le CIPC a organisé un groupe de discussion d’acteurs locaux de Saint-Laurent

Dans le cadre de l’élaboration d’un diagnostic local de sécurité, le CIPC a rencontré des acteurs communautaires et institutionnels travaillant dans l’arrondissement de Saint-Laurent.

Ce groupe de discussion avait pour but de mieux contextualiser les réalités locales et d’identifier des acteurs plus à risques ainsi que des problématiques émergentes qui ne seraient pas forcément ressorties des analyses documentaires ou statistiques. Interroger les acteurs locaux nous permet d’avoir une vision plus juste des enjeux de criminalités locaux.

Le diagnostic local de sécurité sera terminé au mois de juin 2021.

Participation du CIPC à un webinaire sur la place des jeunes dans la ville

Le Réseau d’échange et de soutien aux actions locales (RÉSAL), auquel le CIPC est membre, a offert un webinaire portant sur « La place des jeunes dans la ville : Savoirs et culture comme facteurs de protection » le 4 février dernier.

Le RÉSAL a ouvert un espace de parole afin de mettre en lumière différents projets liés aux savoirs et à la culture ayant un impact positif sur la vie des jeunes montréalais, en ce qui a trait à la prévention de la violence.

Les panélistes invités furent Lucie Caillère, Directrice générale du Projet Harmonie, Kémy St-Éloy, Coordonnateur de milieu, Prévention Pointe-de-l’Île, Katrina Journeau, Directrice générale et cofondatrice de chez Prima Danse, et Karine Lavoie, Directrice générale de chez Cirque Hors Piste.

Pour en apprendre davantage sur leurs projets présentés, veuillez consulter la page suivante : https://www.resal-mtl.com/savoirs-et-culture

Le CIPC rencontre Caroline Bourgeois, responsable de la sécurité publique de la Ville de Montréal

Le CIPC est heureux d’avoir rencontré Mme Caroline Bourgeois, Mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, responsable de la sécurité publique et de l'Est de Montréal, ainsi que sa responsable du soutien aux élus, Mme Julie Demers, pour échanger sur des enjeux de sécurité urbaine ainsi que de perspectives de collaboration au sein de la Ville de Montréal.

Deuxième panel de discussion en ligne du RÉSAL sur la place des jeunes dans la ville

Le Réseau d’échanges et de soutien aux actions locales (RÉSAL), auquel le CIPC fait partie, vous invite à son deuxième panel de discussion en ligne portant sur la place des jeunes dans la ville, et plus précisément sur comment les savoirs et la culture peuvent agir comme facteurs de protection auprès d’eux.

Le RÉSAL souhaite offrir un espace de parole afin de mettre en lumière différentes initiatives et projets liés aux savoirs et à la culture ayant un impact positif sur la vie des jeunes montréalais, en termes de prévention de la violence.

Les quatre panélistes suivants feront partie de la conversation :

Les questions suivantes seront notamment abordées :

  • Qu’est-ce qui vous a amené à définir votre projet pour répondre au besoin des jeunes et à quel besoin répond-il ?
  • De quelle manière ce projet a-t-il crée un espace pour les jeunes dans la ville ?
  • Quels facteurs de succès ont été observés quant au partage harmonieux dans l’espace public ?

Informations à retenir :
Date : Jeudi 4 février 2021, de 13h30 à 15h
Inscription : en ligne (https://www.eventbrite.ca/e/billets-la-place-des-jeunes-dans-la-ville-136637834441

Ce webinaire est ouvert à tous et à toutes, et s’adresse particulièrement à ceux et à celles œuvrant auprès des jeunes.

Le nombre d’inscriptions étant limité : premier arrivé, premier servi ! Au plaisir de vous y retrouver !

*Veuillez noter que la discussion aura lieu en français.

Session de travail auprès d’acteurs œuvrant en développement communautaire et social de l’arrondissement de Montréal-Nord

Dans le cadre de l'élaboration d'un diagnostic local de sécurité, le CIPC a rencontré des acteurs qui travaillent en développement communautaire et social au sein de l’arrondissement de Montréal-Nord afin de leur présenter la démarche pour répondre à une problématique de sécurité urbaine présente.

Cette session d’échanges en ligne a permis à ces acteurs de s'approprier les différentes étapes de cette démarche, qui vise à prévenir et réduire la violence commise et subie chez les jeunes ainsi que de mieux s’approprier les réalités de terrain de l’arrondissement.

Activité de résolution de problèmes à Saint-Michel

Le CIPC a réalisé une rencontre d’échange en ligne avec des acteurs de l’Arrondissement montréalais de Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension pour la réalisation d’une activité de résolution de problèmes liés à certaines problématiques de sécurité urbaine vécues au parc François-Perreault.

La démarche de résolution de problèmes, dans une optique de développement social, vise à coordonner les efforts des acteurs locaux autour d’une problématique de sécurité urbaine définie collectivement. Cette démarche permet donc à un ensemble d’acteurs de travailler en concertation sur des objectifs communs afin, in fine, d'élaborer des pistes d'actions et de solutions futures.

Activité de résolution de problèmes au sein du territoire lachinois

Le CIPC a réalisé une rencontre d’échange en ligne avec les acteurs locaux de l'Arrondissement montréalais de Lachine afin de réaliser une activité de résolution de problèmes liés aux problématiques de violence verbale. 

La démarche de résolution de problèmes, dans une optique de développement social, vise à coordonner les efforts des acteurs locaux autour d’une problématique de sécurité urbaine définie collectivement. Cette démarche permet donc à un ensemble d’acteurs de travailler en concertation sur des objectifs communs afin, d'élaborer des pistes d'actions et de solutions futures.