Le CIPC organise une activité de prospective

Dans la continuité du Plan climat 2020-2030 et de la mise en œuvre de la Stratégie montréalaise pour une ville résiliente, la Ville de Montréal a souhaité soutenir la création de pôles de résilience sur son territoire. Cette initiative, portée par l’intermédiaire du programme Tandem, vise à outiller les communautés face aux problématiques de justice sociale, de sécurité urbaine et de changements climatiques qui peuvent les impacter durablement.

Dans ce contexte, le CIPC a été mandaté afin d’apporter un soutien méthodologique aux porteurs du projet et à l’équipe en charge de piloter l’implantation des pôles de résilience dans 5 secteurs de la municipalité : Ahuntsic-Cartierville/St-Laurent, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Saint-Léonard, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et Rivière-Des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

C’est dans cet objectif que le 29 avril dernier, le CIPC a rencontré les agents et agentes de résilience, soit l’équipe pilote, pour une activité de prospective dans le cadre du développement des pôles de résilience communautaire.

Cette activité avait pour but d’identifier la raison d’être des pôles et des agents et agentes de résilience avec le temps, de les mettre en situation face à des scénarios de prospective différenciés et de définir les premiers jalons pour l’intervention des pôles à court, moyen et long termes.

Nous tenons à remercier tous les agents et agentes de résilience pour leur participation.

Une nouvelle publication du RÉSAL

Le Réseau d’échange et de soutien aux actions locales (RÉSAL), coordonné par le CIPC, a publié son 12bulletin. Le bulletin se penche sur la sécurité dans et aux abords des structures d’hébergement d’urgence en posant la question : « Comment promouvoir une approche centrée sur la personne? ».

Cette publication dresse un portrait de la situation actuelle des hébergements d’urgence à Montréal, propose une réflexion sur cette notion complexe de sécurité dans le contexte des accueils d’urgence pour les personnes en situation d’itinérance, articule l’enjeu complexe de la cohabitation sociale, jette un regard sur d’autres enjeux propres aux personnes usagères des services, présente une approche à développer, explore les limites de la sécurité privée et met en contexte la situation avec la COVID-19 et les mesures sanitaires qui s’y relient.

Lire le bulletin

Le CIPC invité à une rencontre du SPVM à Saint-Michel

Le 30 novembre dernier, le CIPC a eu le plaisir d’assister à une présentation du plan stratégique de lutte contre la violence armée et du programme de l’Équipe de concertation communautaire et de rapprochement (ECCR) par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), partenaire du CIPC, en partenariat avec le poste de quartier 30 du quartier Saint-Michel.

Concernant la violence armée, le SPVM a présenté la situation actuelle à Montréal ainsi que les grandes orientations du plan stratégique de lutte contre la violence armée. Le SPVM a notamment mis de l’avant l’importance de la collaboration avec le milieu communautaire en matière de prévention de la violence armée.

Cette rencontre avec la communauté a également permis de présenter la nouvelle ECCR déployée depuis avril 2021 dans plusieurs secteurs de la Ville de Montréal. Cette unité a le mandat d’aller à la rencontre des citoyens et des organismes communautaires dans le but de trouver avec eux des solutions communes et durables aux enjeux de cohabitation sociale et de sécurité urbaine, actuels ou émergents.

Enfin, l’évènement a été l’occasion de présenter plusieurs initiatives locales auxquelles participe le poste de quartier 30, notamment des initiatives de rapprochement avec la communauté, en particulier les jeunes.

Le CIPC a organisé un groupe de discussion d’acteurs locaux de Saint-Laurent

Dans le cadre de l’élaboration d’un diagnostic local de sécurité, le CIPC a rencontré des acteurs communautaires et institutionnels travaillant dans l’arrondissement de Saint-Laurent.

Ce groupe de discussion avait pour but de mieux contextualiser les réalités locales et d’identifier des acteurs plus à risques ainsi que des problématiques émergentes qui ne seraient pas forcément ressorties des analyses documentaires ou statistiques. Interroger les acteurs locaux nous permet d’avoir une vision plus juste des enjeux de criminalités locaux.

Le diagnostic local de sécurité sera terminé au mois de juin 2021.

Participation du CIPC à un webinaire sur la place des jeunes dans la ville

Le Réseau d’échange et de soutien aux actions locales (RÉSAL), auquel le CIPC est membre, a offert un webinaire portant sur « La place des jeunes dans la ville : Savoirs et culture comme facteurs de protection » le 4 février dernier.

Le RÉSAL a ouvert un espace de parole afin de mettre en lumière différents projets liés aux savoirs et à la culture ayant un impact positif sur la vie des jeunes montréalais, en ce qui a trait à la prévention de la violence.

Les panélistes invités furent Lucie Caillère, Directrice générale du Projet Harmonie, Kémy St-Éloy, Coordonnateur de milieu, Prévention Pointe-de-l’Île, Katrina Journeau, Directrice générale et cofondatrice de chez Prima Danse, et Karine Lavoie, Directrice générale de chez Cirque Hors Piste.

Pour en apprendre davantage sur leurs projets présentés, veuillez consulter la page suivante : https://www.resal-mtl.com/savoirs-et-culture

Deuxième panel de discussion en ligne du RÉSAL sur la place des jeunes dans la ville

Le Réseau d’échanges et de soutien aux actions locales (RÉSAL), auquel le CIPC fait partie, vous invite à son deuxième panel de discussion en ligne portant sur la place des jeunes dans la ville, et plus précisément sur comment les savoirs et la culture peuvent agir comme facteurs de protection auprès d’eux.

Le RÉSAL souhaite offrir un espace de parole afin de mettre en lumière différentes initiatives et projets liés aux savoirs et à la culture ayant un impact positif sur la vie des jeunes montréalais, en termes de prévention de la violence.

Les quatre panélistes suivants feront partie de la conversation :

Les questions suivantes seront notamment abordées :

  • Qu’est-ce qui vous a amené à définir votre projet pour répondre au besoin des jeunes et à quel besoin répond-il ?
  • De quelle manière ce projet a-t-il crée un espace pour les jeunes dans la ville ?
  • Quels facteurs de succès ont été observés quant au partage harmonieux dans l’espace public ?

Informations à retenir :
Date : Jeudi 4 février 2021, de 13h30 à 15h
Inscription : en ligne (https://www.eventbrite.ca/e/billets-la-place-des-jeunes-dans-la-ville-136637834441

Ce webinaire est ouvert à tous et à toutes, et s’adresse particulièrement à ceux et à celles œuvrant auprès des jeunes.

Le nombre d’inscriptions étant limité : premier arrivé, premier servi ! Au plaisir de vous y retrouver !

*Veuillez noter que la discussion aura lieu en français.

Participation du CIPC à la Semaine de la prévention de la criminalité

Dans le cadre de la Semaine de la prévention de la criminalité, qui s’est tenue du 1er au 7 novembre 2020, le Réseau d’échange et de soutien aux actions locales (RÉSAL), auquel le CIPC est membre, a offert un webinaire portant sur « La place des jeunes dans la ville : Sports, arts et loisirs comme facteurs de protection » le 5 novembre dernier.

Le RÉSAL a donc ouvert un espace de parole afin de mettre en lumière différents projets sportifs, artistiques et liés aux loisirs ayant un impact positif sur la vie des jeunes montréalais, en invitant trois panélistes à répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui vous a amené à définir votre projet pour répondre au besoin des jeunes et à quel besoin répond-il ?
  • De quelle manière ce projet a-t-il créé un espace pour les jeunes dans la ville ?
  • Quels facteurs de succès ont été observés quant au partage harmonieux dans l’espace public ?

Les panélistes invités furent Elizabeth-Ann Doyle, Directrice générale et artistique, MU, Ernest Jr. Edmond, Fondateur, Les Ballons Intensifs, et Claude Majeau, Co-créatrice de l’œuvre collective « J’suis pas juste ... ».

Pour en apprendre davantage sur leurs projets présentés, veuillez consulter la page suivante : https://www.resal-mtl.com/colloque-2021

Panel de discussion en ligne du RÉSAL sur la place des jeunes dans la ville

Le Réseau d'échanges et de soutien aux actions locales (RÉSAL), dont le CIPC est membre, est fier d'annoncer la tenue de son troisième colloque annuel axé sur la place des jeunes dans la ville.

Cette année, en raison des mesures de distanciation sociales, le RÉSAL vous propose une nouvelle formule de trois webinaires qui donneront lieu à un colloque en présentiel au printemps 2021, si la situation le permet. Ces webinaires ont pour objectif de nourrir des discussions entre acteurs clés de prévention de la violence à Montréal, sur les thématiques suivantes :

  1. Sports, arts et loisirs
  2. Savoirs et culture
  3. Emploi et habitation

Le RÉSAL vous invite donc à son premier panel de discussion en ligne portant sur la place des jeunes dans la ville, et plus précisément sur comment les sports, arts et les loisirs peuvent agir comme facteurs de protection auprès d’eux.

Nous souhaitons offrir un espace de parole afin de mettre en lumière différents projets sportifs, artistiques et liés aux loisirs ayant un impact positif sur la vie des jeunes montréalais.

Les trois panélistes suivants auront donc l’occasion de présenter leur projet :

Les questions suivantes seront notamment abordées :

  • Qu’est-ce qui vous a amené à définir votre projet pour répondre au besoin des jeunes et à quel besoin répond-il ?
  • De quelle manière ce projet a-t-il créé un espace pour les jeunes dans la ville ?
  • Quels facteurs de succès ont été observés quant au partage harmonieux dans l’espace public ?

Informations à retenir :
Date : Jeudi 5 novembre 2020, de 13h30 à 15h
Inscription : en ligne (https://www.eventbrite.ca/e/billets-la-place-des-jeunes-dans-la-ville-125275487355)

Le nombre d’inscriptions est limité : premier arrivé, premier servi !

*Veuillez noter que la discussion aura lieu en français.