Un portrait local de sécurité présenté à l’arrondissement de Montréal-Nord

À la fin de l’année 2020, le CIPC, en collaboration avec les sociologues Mariam Hassaoui (TELUQ) et Victor Armony (UQAM), a débuté l’élaboration d’un portrait local de sécurité consacré à la violence commise et subie chez les jeunes au sein de l’arrondissement de Montréal-Nord. Ce portrait devait identifier plus précisément les besoins des jeunes de 12 à 25 ans de Montréal-Nord et soutenir, en 2021, un appel de projets concertés pouvant agir sur les déterminants de la violence chez les jeunes :

  • Violence dans les relations intimes et sexuelles;
  • Violence physique, verbales et psychologique;
  • Sentiment d’appartenance et confiance dans les figures d’autorité.

Ces éléments ont été analysés dans quatre espaces de vie : privé, scolaire, public externe et public interne et tiennent compte du genre des auteur.e.s présumé.e.s et des victimes.

Le portait a été présenté au mois de juin à différentes instances :

  1. Au comité de direction de l’Arrondissement;
  2. Aux élus de l’Arrondissement;
  3. Au comité de pilotage de la démarche.

En dressant un état des lieux de la criminalité et de la violence commise et subie chez les jeunes, ce portrait permettra de jeter les bases d’une action concertée.

Session de travail dans l’arrondissement de Montréal-Nord

Le CIPC, en collaboration avec les professeurs Mariam Hassaoui (TELUQ) et Victor Armony (UQAM), a tenu sa première rencontre du comité de pilotage afin de débuter la réalisation d'un portrait des problématiques de sécurité urbaine présentes dans l'arrondissement de Montréal-Nord.

Cette session d’échanges en ligne a permis aux différents acteurs locaux impliqués dans le projet de s'approprier les différentes étapes de cette démarche, qui vise à prévenir et réduire la violence commise et subie chez les jeunes de l’arrondissement.

La présentation des résultats du projet est prévue pour mars 2021.