Seconde phase du projet de mise en application du guide pour l’analyse de la coordination

En 2016 et 2017, le CIPC a reçu deux subventions de la Motorola Solutions Foundation. La subvention reçue en 2016 a contribué à financer la première phase du projet du CIPC qui consistait à développer un guide d’évaluation de la coordination par l’analyse des réseaux sociaux : un outil pour les acteurs locaux. Ce manuel fournit un outil innovant pour les partenaires locaux en les aidant à évaluer leurs systèmes de coordination de manière autonome. La méthodologie de l’analyse du réseau social allie un modèle d’évaluation à l’analyse des réseaux d’acteurs et sociaux, offrant une évaluation des partenaires locaux et des systèmes de coordination, ainsi qu’un suivi continu et l’évaluation de la conception à la mise en place de stratégies, programmes et politiques locales de prévention de la criminalité.

La seconde subvention de la Motorola Solutions Foundation d’un montant de 40,000$ US en 2017, a permis au CIPC d’entamer une seconde phase du projet dont l’objectif est de permettre une mise en application du manuel dans trois villes pilotes : Bogotá (Colombie), Montréal (Canada), et éventuellement Ciudad Juarez (Mexique). Le CIPC espère au travers de ces projets pilotes former les partenaires locaux à un processus d’évaluation de participation méthodologique au moyen du guide.

Programme Prévention jeunesse à Laval – Soutien méthodologique quant à l’élaboration du corridor de services en exploitation sexuelle des mineurs à Laval

L’objectif de ce projet est de permettre aux acteurs d’acquérir les connaissances et compétences afin d’évaluer l’offre de services en matière d’exploitation sexuelle des mineurs à Laval. Pour ce faire, le CIPC a élaboré plusieurs guides méthodologiques. Un premier guide porte sur les techniques consultatives et comprend les instructions et informations concernant la préparation, le déroulement et l’analyse de groupes de discussion. Le deuxième guide porte sur l’évaluation de la coordination entre les différents acteurs et services et aborde (1) l’analyse des acteurs, permettant le développement d’un index des acteurs et des services en exploitation sexuelle, notamment, et mettant à jour certaines caractéristiques (2) l’analyse de la coordination, permettant la création de cartes d’actions et de relations entre acteurs afin d’analyser les relations entre acteurs et leurs actions concrètes et (3) l’analyse du continuum de services, permettant, notamment, d’en cerner les lacunes et points forts.

Par des ateliers de formation, les acteurs concernés sont formés à l’utilisation de ces guides de façon à les outiller et leur permettre de réaliser eux-mêmes l’évaluation du corridor de services en matière d’exploitation sexuelle.

Enfin, le CIPC fournira un soutien et un suivi aux acteurs lors de la mise en application des guides méthodologiques, de l’analyse et de la rédaction du rapport d’évaluation afin de répondre à leurs questions et de les aiguiller dans leurs actions.