Le CIPC publie le premier Rapport sur la criminalité dans l’Agglomération de Montréal

Le CIPC a publié son premier rapport sur la criminalité dans l'agglomération de Montréal.

Le rapport fait un état des infractions ayant eu lieu sur le territoire au cours des dernières années, concernant les dix-neuf arrondissements et les quatorze villes liées composant l'agglomération de Montréal. Il nous permet, entre autres, de connaître et comprendre les données sur la criminalité recueillies selon les règles du Programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC 2.2) du ministère de la Sécurité publique du Québec, de 2015 à 2020.

Le rapport se divise en deux sections comportant six chapitres:  

    • La première section présente l’état de la criminalité à Montréal et aborde plus précisément les tendances évolutives des crimes contre la personne et des crimes contre la propriété, l’impact de la pandémie de COVID-19 sur ces dernières ainsi que les dimensions spatiale, géographique et relationnelle de la criminalité sur le territoire.  
    • La seconde section, pour sa part, met l’accent sur des thématiques précises faisant l’objet de préoccupations chez les décideurs publics. Les chapitres inclus dans cette section intègrent une analyse approfondie des composantes liées aux infractions se rattachant aux thématiques des infractions sexuelles et de la violence conjugale et intrafamiliale.

Découvrez le rapport ici

Publication d’un partenaire du CIPC

La Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent (Chaire UNESCO-PREV) de l’Université de Sherbrooke, partenaire du CIPC, a publié ce mois-ci une étude exploratoire internationale intitulée « Améliorer l’évaluation en prévention de l’extrémisme violent, c’est l’affaire de tous ! ». Cette étude vise à documenter les expériences, les défis et les apprentissages des chercheuses, chercheurs, intervenantes et intervenants qui ont réalisé des évaluations de programmes et de pratiques en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans différents pays occidentaux. Elle est basée sur des entretiens semi-structurés auprès de chercheuses, de chercheurs, d’intervenantes et d’intervenants travaillant dans le domaine de la prévention de l’extrémisme violent réalisés par le CIPC et la Chaire UNESCO-PREV en Amérique du Nord et en Europe en début d’année 2020.

Lire l’étude : Améliorer l’évaluation en prévention de l’extrémisme violent, c’est l’affaire de tous !

De nouvelles publications du CIPC

Le CIPC a publié dernièrement plusieurs rapports qui traitent de la violence commise et subie chez les jeunes dans la Ville de Montréal. Plus précisément, trois rapports sont maintenant accessibles :

1) Analyse APS (Arrimage Problèmes-Services) : prévention de la violence commise et subie chez les jeunes usagers du parc François-Perrault (Quartier Saint-Michel)

L’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension a mandaté le CIPC pour élaborer une analyse des causes identifiées et des facteurs de protection existants autour de la violence commise et subie chez les jeunes usagers du parc François-Perrault à Montréal. L’objectif de ce rapport est de présenter et d’analyser les enjeux en matière de ce type de violence et comment la prévenir.

2) Rapport sur la violence commise et subie chez les jeunes de Montréal

Ce rapport du CIPC, mandaté par la Ville de Montréal dans le cadre des activités du Laboratoire en sécurité urbaine, présente un aperçu général de la sécurité urbaine en vue de la violence commise et subie chez les jeunes sur l’ensemble du territoire de l’île de Montréal.

3) Portrait de la violence commise et subie chez les jeunes de l’arrondissement de Montréal-Nord : enjeux, pistes de solutions et recommandations

L’arrondissement de Montréal-Nord a mandaté le CIPC et l’équipe d’experts en sociologie Mariam Hassaoui de l’Université TÉLUQ et Victor Armony de l’UQAM pour réaliser un diagnostic de sécurité urbaine de la violence commise et subie chez les jeunes de 12 à 25 ans de Montréal-Nord comprenant un portrait désagrégé (approche ADS+ et territorialisée) de l’environnement (physique, socioéconomique et socio-sanitaire) dans lequel évoluent les jeunes, de la criminalité et des violences qu’ils commettent et subissent ainsi que des ressources disponibles sur le territoire.

Consulter la liste complète des rapports thématiques publiés par le CIPC

Le Rapport annuel 2020 du CIPC publié

Le CIPC a publié son Rapport annuel pour l’année 2020 qui est divisé en trois sections : le CIPC en tant que centre de connaissances, en tant que centre d’échange et d’expertise et en tant que centre de coopération.

Dans un premier temps, le rapport présente les publications du CIPC réalisées en 2020, dont deux rapports thématiques, l’un portant sur les victimes de la traite à des fins sexuelles en Amérique et l’autre, sur les crimes haineux fondés sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Ensuite, le Rapport annuel détaille les évènements ayant été organisés par le CIPC avec ses partenaires ainsi que les activités de ses partenaires et de ses membres auxquelles l’organisation a participé. Finalement, la dernière section présente les projets d’assistance technique et d’accompagnement aux acteurs et introduit, pour la première fois, l’initiative du Laboratoire en sécurité urbaine (LabSU) et ses projets multiples. De plus, le rapport termine avec un état des lieux de la gouvernance du CIPC.

Télécharger le rapport

Nouveau guide – DataJam contre l’exploitation : Manuel de la personne participante

Dans le cadre du DataJam contre l’exploitation 2021, le premier concours d’innovation en ligne au Canada pour lutter contre la traite des personnes, un manuel pour les participants a été développé et publié. Financé par le gouvernement du Canada, le concours été réalisé en partenariat avec le CIPC, la Fundación Pasos Libres, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC) et IBM.

Ce manuel est une version adaptée et traduite, en collaboration avec la Fundación Pasos Libres, le CIPC et l’UNODC, d’une première version publiée à l’origine par la Fundación Pasos Libres, avec le soutien d’IBM Corporate Social Responsability, dans le cadre du matériel de formation du DataJam Pasos Libres Online 2020, le premier concours international du genre contre la traite des êtres humains.

Le DataJam contre l’exploitation, s’étant déroulé en mai 2021, avait comme objectif de développer des solutions technologiques pour identifier et lutter contre la traite des êtres humains au Canada, en particulier chez les jeunes, les communautés autochtones et la communauté LGBTQI+. L’évènement visait également à sensibiliser le public à la question de la traite des êtres humains, à améliorer les capacités techniques et matérielles des participants et à renforcer la collaboration entre secteurs interdisciplinaires. Dans le manuel, trois modules explicatifs offrent au lecteur une introduction à la traite des personnes au Canada et aux enjeux connexes, un survol de l’importance des données dans la lutte contre ce crime et des études de cas.

Le module 1, Introduction à la traite humaine, porte sur les formes d’exploitation, les facteurs de risques et les méthodes de recrutement et de contrôle. Il présente aussi brièvement les différentes législations visant à lutter contre la traite des personnes.

Le module 2, Données et traite humaine, explore l’importance des données dans le domaine de la lutte contre la traite des personnes. Il présente quelques exemples d’industries clés et de données probantes ainsi que certaines considérations relatives à la sécurité et à la protection des données.

Le dernier module, Études de cas / Exemples de réussite, porte sur trois organisations et initiatives faisant usage du pouvoir des données et de la collaboration pour prévenir et lutter contre la traite des personnes.

Télécharger : DataJam contre l’exploitation : Manuel de la Personne Participante

Guide d’évaluation d’impact pour les projets et programmes en prévention de la consommation de cannabis chez les jeunes

L’objectif de cet outil, principalement destiné à des gestionnaires et coordinateurs de programmes en charge d’organiser les évaluations, est d’offrir une méthodologie simple, systématisée et adaptable pour élaborer et mettre en œuvre des processus d’évaluation d’impact pour les programmes en prévention de la consommation de cannabis chez les jeunes. Celui-ci est fondé dans les approches d’évaluation d’impact en santé publique et en sécurité urbaine et est divisé en deux parties.

D’abord, à travers cinq modules, le Guide d'évaluation des programmes de prévention de consommation du cannabis chez les jeunes propose des outils concrets d’analyse de ces programmes, afin de mieux cerner les enjeux et l’importance de l’évaluation. Appuyé sur des études officielles et scientifiques récentes, cet instrument d’analyse permet, grâce à des étapes simples, d’arriver à une compréhension globale de la portée et de la réussite de programmes qui s’avèrent être complexes dans leur évaluation. En adoptant une approche réaliste, le guide aborde cette question en proposant une méthode hybride, alliant évaluation de mise en œuvre des étapes de ces programmes et évaluation de résultats. Cette méthode aboutit à la constitution d’un cadre logique, étape indispensable à la bonne appréhension des enjeux, à chaque étape, de l’initiative. Un accent particulier est mis sur l’importance centrale de la sélection d’indicateurs adaptés, étape cruciale dans la mesure de l’action initiée, tout comme la récolte de données, qui permettra à l’évaluateur d’émettre des recommandations qui s’avèreront vitales à la bonne marche du programme.

Ensuite, en tant que bonification à cet outil, un module de quatre chapitres intitulé La légalisation du cannabis : comment y répondre avec les programmes de prévention de consommation du cannabis chez les jeunes est proposé pour mettre l’accent sur l’élaboration de programmes pour venir en soutien aux municipalités dans leur développement stratégique autour de ces questions.

 

Télécharger : Guide d'évaluation des programmes de prévention de consommation du cannabis chez les jeunes

Télécharger : La légalisation du cannabis : comment y répondre avec les programmes de prévention de consommation du cannabis chez les jeunes

Rapport thématique : Les victimes de la traite à des fins sexuelles en Amérique : État des lieux des stratégies publiques et pistes pour l’avenir, 2000-2019

C’est avec honneur et enthousiasme que nous présentons ce rapport thématique sur les victimes de la traite à des fins sexuelles en Amérique. Cette publication souhaite faire un état des lieux des stratégies publiques et établir certaines recommandations à la lumière des recherches et constats avérés.

La période 2000-2019 a été déterminante en ce qui concerne la lutte contre la traite à des fins d’exploitation sexuelle. En effet, elle a vu éclore une série de mesures législatives et organisationnelles spécifiques à ce crime. Du Protocole de Palerme, premier fondement légal international signé en 2000 aux différentes stratégies nationales adoptées par la suite, ce rapport thématique nous permet de comprendre comment question de la traite a été abordée par sept pays d’Amérique, dont le Canada. Près de 20 ans après, le temps est au constat : des efforts restent encore à fournir pour arriver à contenir ce phénomène mondial.

L’originalité de ce rapport repose sur l’inclusion d’un critère nouveau, issu de la stratégie nationale de lutte contre la traite : l’autonomisation. Ce critère place la victime au centre de nos préoccupations. Pouvoir l’accompagner dans le processus judicaire, assurer sa sécurité et son bien-être, que la victime soit citoyenne ou migrante, est incontournable.

Télécharger le rapport en français

Redéfinir, Réinventer, Rediriger. Examiner les défis policiers contemporains à la lumière du mouvement social d’aujourd’hui.

Les réformes de la police se font dans des contextes différents. Elles peuvent être déclenchées par l'augmentation des niveaux de criminalité et de violence. Parfois, elles peuvent découler d'un projet de réforme plus vaste, comme les tentatives de modernisation de l'État, ou les efforts de démocratisation du secteur de la sécurité dans les sociétés post-conflit et en transition. Dans d'autres cas, elles sont liées à des événements particuliers, à des résultats de recherche ou à des enquêtes - menées par les médias, le pouvoir judiciaire, le parlement ou la police elle-même - qui mettent en évidence des aspects problématiques de la police et du maintien de l'ordre qui doivent être traités.

Le récent assassinat de George Floyd par un policier américain à Minneapolis et une série d'affaires très médiatisées impliquant l'utilisation d'une force disproportionnée, voire mortelle, par la police contre des minorités raciales mettent une fois de plus les institutions chargées de l'application de la loi sous les feux de la rampe. C'est pourquoi les appels à la réforme de la police se multiplient, non seulement aux États-Unis, mais aussi ailleurs : au Canada, au Québec, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, au Kenya, à Saint-Pétersbourg, à la Barbade, en France et au Royaume-Uni. Cette fois, ces revendications se rallient derrière un nouveau slogan : "Defund the police". Que signifie ce slogan ? D'où vient-il ? Qu'y a-t-il de nouveau dans cette idée ? Qu'est-ce que cela implique ? En quoi est-elle différente des précédentes demandes de réforme ou de suppression de la police ? Dans cette note politique, nous voulons étudier certaines des principales revendications du mouvement actuel et contribuer au discours en clarifiant des concepts et des idées qui peuvent parfois prêter à confusion.

Télécharger la note politique disponible en français.

Revue de pratiques : Recension internationale de pratiques prometteuses en matière de prévention de la violence chez les moins de 25 ans

Le CIPC et le RÉSAL ont rédigé une revue de pratiques ayant pour titre la Recension internationale de pratiques prometteuses en matière de prévention de la violence chez les moins de 25 ans.

Cette revue propose une réflexion sur le développement des pratiques prometteuses qui visent à prévenir la violence chez les moins de 25 ans. L’objectif est d’effectuer une recension des pratiques prometteuses mises en place et évaluées au cours des 10 dernières années à travers le monde. Plus particulièrement, cette étude vise à établir un état des lieux de ce qui se fait en la matière, de comparer ces pratiques et d’analyser les faits saillants de chacune d’elles. L’évaluation est tout aussi importante que la mise à contribution des communautés pour la réussite à long terme des programmes en prévention de la criminalité. Pourtant peu de programmes font l’objet d’une vérification ou d’une évaluation indépendante. C’est pourquoi les pratiques prometteuses recensées dans la présente recherche ont toutes été évaluées. Nous portons votre attention sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une revue systématique ni d’une méta-analyse de la connaissance actuelle sur les pratiques de prévention.

Télécharger le rapport en français

 

 

Principaux développements, enjeux et pratiques : Le rôle de la police dans la prévention du crime

7ème Colloque Annuel du CIPC à Oslo (Norvège)

Ce rapport fut préparé pour le 7ème Colloque Annuel du CIPC à Oslo, Norvège, le 8 et 9 Novembre 2007. Il examine les développements clés, les enjeux et les pratiques du role de la police en prévention de la criminalité.

Le rapport est seulement disponible anglais